150918_102748
Orvault Sports Basket Let's go greens
 
 
 
 
 
 

Confiné avec Marius & Simoé

Aujourdhui, nous partons à la découverte de lunivers de Marius et Simoé, issus de la     génération 2003 et joueurs formés intégralement au club !
 
Une interview croisée et décalée avec les frangins de la PRM
 
  • Salut les gars, je vous laisse tout d’abord vous présenter. Votre âge, études, ancienneté et parcours au club, surnom ou tout autre information que vous jugerez utile…
 
Marius et Simoé : Salut salut, nous avons tous les deux 17 ans, on est au lycée Nicolas Appert à Orvault. Cette année était notre 10eme saison à OSB, et depuis U13 nous sommes en région, et SURTOUT champions région en U15, Oui monsieur !!!
 
  • Vous avez intégré la PRM depuis cette saison, parlez-nous de cette équipe, ses résultats, son ambiance, ses objectifs…
 
Marius et Simoé : On a un bilan nul (2V-2D), ce qui est vraiment positif vu le peu d’expérience de l’équipe (3/4 de première et deuxième année) et des équipes qu’on a rencontré en ce début d’année. Très bonne ambiance. On se connaissait déjà tous. Bonne fusion entre vieux et jeunes, et également avec l’équipe 2. Objectifs : la troisième mi-temps !!!! Et plus sérieusement se maintenir et prendre plaisir.
 
  • Plus complexe, résumez maintenant cette équipe en 3 mots !
 
Marius : outsider, enthousiasmante, joueuse
 
Simoé : guerrière, gueularde, ambitieuse
 
  • Comme on l’a déjà vu, vous jouez tous les deux à Orvault Sports Basket depuis tout petits, pour chacun d’entre vous, quel est votre meilleur souvenir au club ?
 
Marius : les entrainements muscu !! Tu sais que tu vas te marrer tout l’entrainement. Les soirées clubs.
 
Simoé : globalement tout ! Mais si je devais donner un souvenir précis, ça serait l’ambiance dans les vestiaires, c’est bordel tout le temps on est des vraies meufs on reste 30 minutes sous la douche.
 
  • Individuellement, quel est le match dont vous gardez le pire souvenir ?
 
Marius : La défaite en finale région en première année U17. Premier match de l’année en senior le lendemain d’une soirée.
 
Simoé : il y en a plusieurs, mais le pire selon moi c’est quand on avait fait 2 heures de route pour aller perdre à Laval à la dernière seconde sur une faute inexistante.
 
  • Et le meilleur match de votre vie, c’était lequel ?
 
Marius : Face à Cholet Basket à domicile, malgré la défaite. Super match de toute l’équipe. Et bien sûr, la mie câline.
 
Simoé : ce n’est pas un match que j’ai préféré, c’est le tournoi de la Mie Câline. Alex et Simon en gardent des bons souvenirs ;)
 
  • Vous jouez ensemble depuis toujours, quel est votre plus belle réussite sportive commune ?
 
Marius : D’être restés à Orvault et d’avoir réussi à construire un groupe avec lequel on a eu des beaux résultats, malgré le fait que le club n’est pas reconnu comme un club de garçons.
 
Simoé : De se supporter depuis 10 ans, surtout pour moi c’était dur…
 
 
Passons maintenant à une interview un peu moins lisse…
 
 
  • Si tu pouvais échanger ton rôle avec quelqu’un de ton équipe, tu switch avec qui ?
 
Marius : personne. Tout le monde est important et en même temps personne n’est indispensable.
 
Simoé : Avec Ben, notre intérieur shooter à 3 points, même si il y a quelques kilos en trop et des genoux réticents.
 
  • Si tu devais choisir un mentor au sein du club, ce serait qui ?
 
Marius et Simoé : à l’unanimité, la meilleure de sa G, elle a fait entrer Orvault Sports dans le top France des clubs féminins !
The Orvault Sports Basket select: the number 7… from Montrevault (dans les Mauges) … FLORENCE POIRIER!
 
  • Si tu devais changer un aspect de ton jeu en priorité ?
 
Marius et Simoé : le comportement et le shoot
 
  • Quel a été le moment le plus embarrassant de ta carrière de joueur ?
 
Marius : Le ridicule ne tue pas. Après y’a des petits cross et des Air Ball dans des salles bien pleines que tu préfères oublier.
 
Simoé : un Air Ball aux lancers-francs à Chemillé 
 
  • Décris-toi lorsque tu avais 10 ans. Aujourd’hui que dirais-tu à cet enfant ?
 
Marius : Compétiteur, rageur, chialeur. « Arrête de chialer »
 
Simoé : j’étais un enfant plutôt timide, qui détestait perdre. Je lui dirais change rien, vie ta vie.
 
  • Plus dur, décris-toi lorsque tu en auras 40… et que souhaites-tu dire à cette personne ?
 
Marius : Une petite bouée apparente, toujours aussi joueur et sportif.
 
Simoé : je pense que je ne jouerais plus au basket, j’aurais trop de blessures. Et puis je ne me suis jamais imaginé à 40 ans en fait.
 
  • Si tu devais faire Koh-Lanta en binôme avec un coéquipier, c’est qui ton gars sûr ?
 
Marius : Toute l’équipe. Ou Baptiste, il est nul sur les poteaux même s’il a l’habitude d’être dessus.
 
Simoé : Baptiste il est nul sur les poteaux il a aucun équilibre. En réalité, je pense qu’aucun mec ne pourrait faire Koh-Lanta, on aime trop manger.
 
  • 3 choses que tu emmènes sur une île déserte…
 
Marius : une télé, un alternateur (pour l’électricité) et le wifi… Pour pouvoir regarder la finale de la Ligue des Champions.
 
Simoé : un panier, un ballon et un pote. Pour faire des 1v1
 
  • LA chose que tu adores mais que tu n’assumes pas…
 
Marius : Le naturisme
 
Simoé : le naturisme
 
  • Ton talent le plus inutile… ?
 
Marius : sortir à 5 fautes, faire la mouette
 
Simoé : faire une grosse crêpe en guise de gâteau pour avoir marqué le 100ème.
 
 
 
N’hésitez pas à vous écorcher, c’est l’interview croisée !!!
 
 
  • Au basket, quelle est la plus grande qualité de ton frère ?
 
Marius : il défend bien
 
Simoé : il n’en a pas beaucoup. Il remplit les bouteilles,… enfin je crois car il est souvent en bout de banc !!!
 
  • Et son plus gros défaut ?
 
Marius : tirer à l’autre bout du terrain alors qu’il reste 4 secondes
 
Simoé : il sort tout le temps à 5 fautes.
 
  • Dans la vie maintenant, quelle est sa plus grande qualité ?
 
Marius : il « charo » pas mal les filles.
 
Simoé : aller pour une fois je vais être gentil, il est généreux.
 
  • Et son plus gros défaut ?
 
Marius : Sadique, narcissique, et parle trop.
 
Simoé : il se chamaille toujours avec charlotte notre petite sœur. Et il est perso, il pense qu’à lui, par exemple il reste une part de pizza il va la manger sans demander aux autres !
 
  • Qui est le plus jaloux de l’autre ?
 
Marius : il est jaloux de ma beauté
 
Simoé : lui, il est jaloux de ma beauté naturelle.
 
  • Le plus bordélique des deux ?
 
Marius : le fauteuil dans sa chambre est rarement dépourvu d’affaires, et ne parlons pas de son bureau… et de son trieur…
 
Simoé : ma chambre, c’est un bordel organisé. On est tous les deux pareils.
 
  • Qui pique le plus de fringues à l’autre ?
 
Marius : Personne. On a chacun des fringues précises.
 
Simoé : on ne se partage pas les fringues.
 
  • Le préféré des parents… ?
 
Marius : C’est moi.
 
Simoé : moi sans aucun doute. Je mets souvent la table, je pense c’est ce qui a fait basculer la balance.
 
  • Le meilleur à l’école ?
 
Marius : 12.25 de moyenne en ce moment. Tout est dit…
 
Simoé : j’ai un potentiel énorme non exploité.
 
  • Le plus gourmand ?
 
Marius : Les deux. Le chocolat ne fait pas long feu.
 
Simoé : les deux, la preuve on fait tous les deux exactement 70,4 kilos !!!
 
  • Le plus drôle ?
 
Marius : 10 abonnés sur Tiktok. Il gagne là-dessus
 
Simoé : moi sans aucun doute.
 
  • Le plus fort au basket ?
 
Marius : Ca dépend des matchs.
 
Simoé : Demandez aux gars de l’équipe
 
  • Le plus costaud ?
 
Marius : égalité
 
Simoé : Demandez aux filles
 
  • Le plus adroit ?
 
Marius : en match c’est moi, à la maison c’est lui. Le terrain n’est pas homologué.
 
Simoé : je préfère faire des belles passes à mes coéquipiers.
 
  • Le plus râleur ?
 
Marius : Je ne dis pas que c’est lui ni que c’est moi, mais il n’est pas en bonne position pour juger…
 
Simoé : Marius sans aucune, mais alors, aucune hésitation, et encore vous ne le voyez pas quand il vient de se réveiller.
 
  • Le plus « rageux » ?
 
Marius : C’est Simoé. Surtout quand il perd au Shifumi pour la vaisselle.
 
Simoé : en vérité, c’est lui.
 
  • Le meilleur dragueur ?
 
Marius : Les stats parlent d’elles-mêmes : Simoé 8 / Marius 6
 
Simoé : Apparemment je suis un « charo », donc je dirais moi. 
 
  • Celui qui a le plus de flow ?
 
Marius : Sans hésitation, c’est moi.
 
Simoé : Il a des bagues donc c’est moi. La fierté entre en jeu aussi…
 
 
 
  • Quel message veux-tu faire passer à ton frère ?
 
Marius : un manque considérable d’objectivité de la part de Simoé dans cette interview, et d’une immaturité choquante. De plus, des notes en baisse. Il serait temps de se mettre au travail Simoé !!
 
Simoé : Arrête de te casser les dents, tu coûtes cher à la famille. Et clasher sur les notes est d’une faiblesse totale.
 
 
 
Un grand merci à vous deux, le mot de la fin est pour vous :
 
Bon courage pour la suite ce confinement. Vous n’avez pas la chance d'être deux. Ahah!!
Vivement un vaccin pour pouvoir revoir tout le monde.
Prenez soin de vous, à très vite à la Freb.
 
Insta: marius_cll et simoeclleau